FAQ

1- Y a t'il une période particulière pour se faire opérer ?

Non , on peut se faire une microgreffe à n'importe quelle période de l'année.

2- Y a t'il des solutions pour les grands chauves ?

Oui , on fait une greffe pour réimplanter une ligne frontale naturelle sur laquelle on va fixer ultérieurement un complément capillaire qui permettra au patient d'avoir les avantages d'une chevelure garnie sans les inconvénients du postiche.
(technique exclusive que j'ai mise au point avec le plus grand laboratoire de complément capillaire Parisien !)

3- Combien de greffe de cheveux peut-on faire dans sa vie ?

Autant de greffe que le capital cheveux nous le permet et dans la mesure où l'on peut obtenir un bénéfice esthétique.

4- Faut-il programmer plusieurs séances ?

Pas forcément, il est préférable de faire une grande séance que deux petites.

5- Combien coûte une greffe ?

Entre 2000 et 5000 euros en fonction du nombre de greffons.

6- Les cheveux greffés peuvent-ils tomber un jour ?

Non , car les cheveux greffés sont programmés génétiquement à vie .

7- Les cheveux greffés sont-ils fragiles ?

Ils sont aussi résistants qu'à l'origine et pousseront à vie. On peut faire des Brushings, permanentes, couleurs...

8- Est-ce qu'il peut y avoir des rejets ?

Aucun risque car nous implantons vos propres cheveux, qui sont programmés à vie.

9- Est-ce que l'intervention est douloureuse ?

Elle se réalise sous anesthésie locale, elle est donc indolore.

10- Es-ce que les femmes peuvent bénéficier d'une microgreffe ?

Bien sûr ! la microgreffe peut être une indication pour re-densifier le capital cheveux des femmes qui ont une alopécie diffuse ou des golfes dégarnis.

11- Y a t'il un âge limite pour se faire opérer ?

Il faut juste être en bonne santé (18 à 80 ans).

12- Peut-on faire une greffe quel que soit la qualité du cheveu ?

Oui mais il faut savoir que certains types de cheveux couvrent plus de surface que d'autres.

Les cheveux ondulés ou frisés et épais couvrent beaucoup plus que les cheveux droits et fins.

Les cheveux de couleurs pâles, blonds, blancs ou « poivre et sel » sont excellents pour la greffe car ils réfléchissent beaucoup la lumière.

Les cheveux noirs et fins ont un plus faible pouvoir couvrant. Le nombre de greffons est donc aussi en fonction de ces facteurs.

Une greffe de cheveux n'arrête pas l'évolution de la calvitie mais en masque les méfaits , si un patient le désire, et si il n'est pas voué à devenir complètement chauve, on peut lui garantir , en répartissant les greffes en fonction de l'évolution de sa calvitie qu' il ne sera jamais dégarni.

Nous évaluer

powered by Estheticon.fr